frais kilométriques salariés

Mise à jour du barème des frais kilométriques

Comme l’avait annoncé le gouvernement, les nouveaux barèmes kilométriques ont été dévoilés. En conséquence à la montée des prix du carburant, ces derniers ont été revalorisés d’environ 10 %. Cette revalorisation est donc exceptionnelle en raison de l’inflation.

Le fonctionnement de la déduction des frais de transport

Annuellement, au moment de la déclaration de revenus, l’ensemble des salariés ainsi que certains dirigeants bénéficient d’une déduction forfaitaire automatique de 10%. Cette dernière est appliquée à leurs revenus. L’objectif est alors de couvrir certaines de leurs dépenses courantes telles que le transport.

Par ailleurs, certaines personnes estiment dépenser davantage pour leurs frais de transport. Dans ce cas, ils peuvent choisir de renoncer à cette déduction forfaitaire automatique. En replacement, au lieu de déduire leurs dépenses réelles, elles peuvent utiliser les barèmes kilométriques suivants.

Les cas concernés par l’utilisation du barème

Pour les frais générés lors du trajet domicile-travail

Pour ces frais, il est possible d’utiliser le barème des frais kilométriques pour calculer la déduction à indiquer.

Il existe 2 cas de figure.

Premièrement, votre domicile se situe à 40km ou moins de votre lieu de travail. Dans ce cas, vous pouvez prendre en compte l’intégralité du kilométrage dans le calcul de vos frais de transport.

Deuxièmement, vous habitez à plus de 40km de votre lieu de travail. Ici, le kilométrage pris en compte dans le cadre de la déclaration de revenus est limité à 40 km. Cependant, l’intégralité de la distance peut, dans certains cas, être prise en compte. Ces cas doivent alors justifier d’un éloignement à cause de circonstances particulières.

Pour les frais générés lors de l’utilisation du véhicule à des fins professionnelles

Les frais de déplacement occasionnés par l’exercice de la profession impliquent également une déduction possible.

Deux situations sont présentes.

D’une part, il est possible de déduire les dépenses réelles sur justificatif. L’ensemble de cette procédure est disponible sur le site impots.gouv.

D’autre part, il est possible d’utiliser le barème de frais kilométriques.

Pour le remboursement des frais de déplacement par l’employeur, les sommes doivent être ajoutées sur le salaire déclaré.

Les barèmes kilométriques

Barème fiscal de remboursement des frais kilométriques pour 2021 (automobiles)

Puissance adminis.Jusqu’à 5 000 km De 5001 à 20 000 kmAu-delà de 20 000 km
3 CV et moins0,502(d x 0,3) + 10070,35
4 CV0,575(d x 0,323) + 1 2620,387
5 CV 0,603(d x 0,339) + 1 3200,405
6 CV0,631(d x 0,355) + 1 3820,425
7 CV et plus0,661(d x 0,374) + 1 4350,446
(d : distance parcourue à titre professionnel)

Barème applicable aux cyclomoteurs, vélomoteurs et scooter d’une puissance inférieure à 50 centimètres cubes pour 2021

Jusqu’à 3 000 kmDe 3 001 à 6 000 km Au-delà de 6 000 km
0,299 € x d(d x 0,07) + 4580,162 € x d
(d : distance parcourue à titre professionnel)

Barème applicable aux motocyclettes et scooter d’une puissance supérieure à 50 centimètres cubes pour 2021

PuissanceJusqu’à 3 000 kmDe 3 001 à 6 000 kmAu-delà de 6 000 km
1 ou 2 CV0,375 € x d(d x 0,094) + 8450,234 € x d
3, 4 et 5 CV0,444 € x d(d x 0,078) + 1 0990,261 € x d
> 5 CV0,575 € x d(d x 0,075) + 1 5020,325 € x d
(d : distance parcourue à titre professionnel)

À savoir : le montant des frais de déplacement calculés à partir de ces barèmes est majoré de 20 % pour les véhicules électriques.

Retrouvez toute l’actualité Cogest juste ici.

Contactez nos experts ⬇️







    image_pdfTéléchargez en PDF - Impression